La Digicel dévaste le peuple Haïtien

Actualités Haiti Monde Technologie
98 Views

Suite à une levée de bouclier constatée dans la société haïtienne par rapport à la mauvaise qualité des services fournis par les compagnies de téléphonie mobile fonctionnant dans le pays dont la Digicel, des représentants de cette dernière étaient hier 28 novembre face à la presse pour tenter d’éclaircir certains points.

D’entrée de jeu, le PDG de la Digicel Haiti a dressé le contexte de cette rencontre avec la presse dont l’objectif est non seulement de prouver que la Digicel n’est pas complice de « vol de minutes ou de megabytes » sur les portables des abonnés (e), mais aussi que la compagnie prendra des dispositions pour continuer d’améliorer la qualité des services fournis à la clientèle à partir de janvier 2018.

 

Face à une question relative à la disparition d’unités ou de megabytes sur les téléphones des clients, Maarten Boute a répondu que la Digicel n’y est pas impliquée directement. Cependant, des abonnés qui ont téléchargé des applications et qui naviguent ça et là sur internet peuvent utiliser leurs megabytes sans se rendre compte, a-t-il précisé.

 

En ce qui concerne les unités qui se volatilisent sur les comptes de certains clients, Maarten Boute a expliqué que dans la plupart des cas le problème s’est relevé du côté des clients qui, fort souvent, ne prêtent pas assez attention à cela…

 

Aussi, a-t-il tenté de rassurer la population en ajoutant que des efforts sont en train d’être réalisés tous les jours sur le réseau afin de fournir un meilleur service aux clients de la Digicel.

 

À rappeler que, face aux problèmes existant dans le secteur de la telecommunication, en Haiti, le président de la République s’est entretenu au cours de la semaine écoulée au Palais national avec les responsables de ces 2 compagnies opérant sur le marché.

 

La chambre des députés, pour sa part, avait invité le Premier ministre Jack Guy Lafontant au Parlement en vue de fournir des explications relatives au fonctionnement de ces compagnies. Le chef du gouvernement n’avait pas raté l’occasion d’affimer que lui aussi il est une victime de ces opérateurs de téléphonie mobile.