Edge : le navigateur de Microsoft est disponible sur Androi

Technologie
88 Views

Microsoft vient de mettre en ligne son navigateur Edge sur le Play Store. Cette version Android illustre la stratégie d’ouverture de la société… et son échec dans le mobile.

Microsoft s’investit encore un peu plus sur Android. La société de Redmond vient de rendre disponible son navigateur Edge sur le système d’exploitation mobile de Google. Cela avait été annoncé il y a environ une semaine par Joe Belfiore, le vice-président de Microsoft en charge des OS, en même temps qu’une déclinaison iOS.

Cette version n’est encore qu’une simple preview, mais elle est bien publiée sur le Play Store et accessible à tout le monde. Le principal argument de Microsoft concernant cet Edge mobile est la possibilité de continuer sa navigation sur son PC en y envoyant la page consultée sur l’écran de son smartphone. Rien de révolutionnaire toutefois, Chrome et Safari permettent déjà la synchronisation d’onglets ouverts entre leurs versions pour smartphones, tablettes et ordinateurs.

Bing, moteur de recherche par défaut

Microsoft en profite également pour mettre en avant ses propres services. Bing est le moteur de recherche par défaut proposé dans la barre d’adresse, mais il peut être remplacé par Google ou Yahoo. En bas de l’application figure une barre de navigation pas forcément très utile sur Android, où le bouton de retour système tient généralement ce rôle. En résulte une surface d’affichage plus réduite que sur Chrome.

A gauche, Edge affiche un aperçu de la page moindre que Chrome, à droite.

Les utilisateurs de ce dernier ne seront en revanche pas trop dépaysés puisqu’Edge utilise exactement le même moteur d’affichage Blink. Le rendu des pages est ainsi similaire à celui de Chrome.

Microsoft poursuit ici sa stratégie de rendre disponible ses services et logiciels sur le plus de plateformes possibles. Une stratégie d’autant plus pertinente sur mobile où Microsoft est désormais totalement absent. Le 8 octobre dernier, Joe Belfiore annonçait la fin de Windows 10 Mobile après une longue déliquescence des velléités de Microsoft sur les smartphones.

Jean-Sébastien ZANCHI