Zidane a vu que l’assistance vidéo allait être mise en place en liga, il a prit la fuite Décision Intelligente

Actualités Espagne Football Sport
62 Views

Clap de fin. Il aura vécu une aventure riche en rebondissements et jalonnée de succès mais aujourd’hui Zinedine Zidane décide de quitter le Real Madrid, deux saisons et demi après avoir repris les rênes de l’équipe première madrilène

Clap de fin pour Zidane. Après avoir remporté une nouvelle Ligue des champions avec le Real Madrid à Kiev face à Liverpool, le technicien français annonce son départ du club, à la surprise générale. Ce jeudi matin, le Real Madrid annonçait que Zidane s’exprimerait lors d’une conférence de presse surprise à 13h, lors de laquelle il a finalement annoncé, après s’être entretenu avec Florentino Pérez qui l’accompagnait lors de cette comparution, son départ du Real Madrid.

Du recul pour le bien du club

“Je pense que cette équipe doit continuer de gagner et a besoin d’un changement pour ce faire. Je pense qu’après trois ans, le Real Madrid a besoin d’un autre discours, une autre méthodologie de travail et c’est pour cela que j’ai pris cette décision. J’aime énormément ce club et également le ‘prési’, qui m’a donné la chance de venir ici pour jouer et pour entraîner, mais je pense que c’est le mieux pour moi et pour tous. Le mieux est de changer et de ne pas rester à Madrid“, furent les premiers mots de Zidane. Il a ensuite rélevé avoir annoncé sa décision à l’équipe et les capitaines récemment. “Je l’ai annoncé à Sergio en premier et lui ai dit que c’était un plaisir d’être à nouveau avec lui. Il m’a compris“.

“Je ne peux que remercier les supporteurs, pas seulement en tant qu’entraîneur, mais également en tant que joueur. Ils m’ont soutenu même quand je jouais mal. Je ne peux que remercier les supporteurs pour tout leur soutien. Nous avons vécu des moments compliqués quand on nous a sifflés, mais les joueurs en ont parfois besoin.”, a-t-il ajouté.

Concernant la manière dont a été prise sa décision, Zidane a assuré que l’équipe avait vécu des “moments compliqués” durant la saison et que la décision s’était forgée petit à petit et avait été prise en corrélation avec ce qu’il estime être les intérêts du club. “L’histoire de ce club est très grand, j’ai toujours pressé mes joueurs et leur ai demandé plus, mais comment les presser plus ? C’est le moment de recevoir un autre idscours et changer cela. Si je vois qu’il n’est pas certain que nous allons continuer à gagner, je pense qu’à un moment il faut se dire qu’il est mieux qu’il y ait du changement pour ne pas faire de bêtises”.

Mon meilleur souvenir est mon arrivée ici. J’ai pu venir jouer. Le rêve de beaucoup de joueurs est d’évoluer dans ce club. Le plus beau est quand le président m’a attiré ici pour jouer. Gagner la Ligue des champions était génial, mais gagner la Liga a été la consécration ultime. Le pire moment pour moi a été la défaite contre Leganes au retour de Coupe du Roi. Je m’en vais mais je resterai proche de ce club. Rien ne changera me concernant moi et le Real Madrid”, a-t-il ajouté en faisant une rétrospective sur son aventure madrilène.

La désolation de Florentino

Florentino Peréz s’est également exprimé, assurant être “désolé” après une nouvelle inespérée reçue hier. Le président a tenu à remercier celui qui est désormais ex-collaborateur pour son “comportement exemplaire“. Il a en outre affirmé qu’il [méritait] du repos : “Cela arrive tôt. Cela ressemble à des au revoir car je sais qu’il reviendra. S’il a besoin de repos, nous lui offrirons car il le mérite”.

Zidane s’en va après deux saisons et demi à la tête de l’équipe ‘merengue’, ayant accumulé les records avec elle. Un taux de réussite de 100% en finale, trois trophées de C1 consécutifs : voici certains des principaux faits d’armes du Français à la tête de la formation madrilène.

Des au revoir en grande pompe

Celui qui était jusqu’aujourd’hui l’entraîneur de l’équipe ‘merengue’ la quitte après 875 jours à ses commandes, jouissant d’un succès phénoménal. Sous sa tutelle, le Real Madrid a gagné neuf titres lors des deux saisons et demi durant lesquelles il a dirigé l’équipe. Il était arrivé au Bernabéu pour reprendre un flambeau laissé par Rafa Benítez.

L’entraîneur de 45 ans aura remporté trois Ligue des champions, deux Mondiaux des clubs, deux Supercoupes d’Europe et une Supercoupe d’Espagne avec le Real. Ni plus ni moins.

‘Zizou’, c’est avant tout une reconversion réussie. Le champion du Monde 1998 émailla les terrains de sa classe crampons aux pieds et connaît aujourd’hui le même succès en tant qu’entraîneur, prouvant que le football est ancré en lui.

Sa capacité à manager de fortes personnalités telles que Ramos ou Cristiano, son habilité à maximiser les états de forme de chacun tout comme sa science du coaching auront fait mouche à la ‘Maison Blanche’. Aujourd’hui, Zidane s’en va au sommet de son art.