URGENT -HAITI :LA COUR SUPÉRIEURE DES COMPTES DOIT SE DÉCHARGER

Actualités Gouvernement Haiti
197 Views

La Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif est une entité étatique chargée de juger les comptes des ordonnateurs et des comptables de l’État.

En raison de cette mission, son conseil doit tenir une séance demain, mercredi 25 juillet 2018, pour délibérer sur le cas de certaines personnalités qui ont servi l’État à un niveau ou un autre dont l’ancien ministre de la justice du Gouvernement Privert/Jean-Charles, monsieur Camille Edouard Junior.

Cette séance qui doit aboutir à l’acheminement des dossiers de plusieurs anciens comptables de deniers publics au parlement est d’une importance capitale pour des observateurs avisés. Elle aidera à déterminer entre le parlement ou la cour supérieure des comptes, laquelle de ces deux institutions qui ne veut pas que les anciens serviteurs de l’État puissent décrocher leur certificat de décharge s’ils le méritent.

Au parlement, les certificats de décharge se partagent entre collègues même après avoir géré des milliards de gourdes. Paradoxallement, ce sont ces mêmes parlementaires, auto-déchargants, qui ont la noble mission de donner décharge aux anciens ministres et premiers ministres. Dans la plupart des cas, les parlementaires utilisent ce certificat comme une arme pour se venger d’adversaires politiques ou les chasser de la scène.

Certains pensent que le parlement agit de connivence avec les conseillers de la cour des comptes qui ont la tâche de faire les audits. Demain les conseillers de la cour supérieure des comptes doivent se décharger de ces manoeuvres malsaines relevant de la politicaillerie.

Pour un mandat de 9 ans,  il y a dix (10) conseillers qui siègent au conseil de la cour des comptes:

1- Arol Elie
2- Fritz Robert St Paul
3- Jean Ariel Joseph
4- Méhu Milius Garçon
5- Marie France Mondésir
6- Marie Neltha Fétière
7- Nonie Mathieu
8- Pierre Volmar Desmesyeux
9- Rogavil Boisguene
10- Saint Juste Momprévil.

Le conseil se réunira demain pour délibérer puis acheminer plusieurs dossiers au parlement. La République attend attentivement l’issue de cette séance. On va être en mesure de déterminer entre les parlementaires ou les conseillers de la CSC/CA, qui empêchent les anciens comptables de deniers publics d’avoir décharge.

Harry B.