Une cinquantaine de personnes, dont 28 civils et des jihadistes, ont été tuées dans l’est syrien dans un raid aérien visant un réduit du groupe État islamique (EI),

Actualités Politique Syrie
56 Views

Vendredi l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Elle a tué 28 civils, pour la plupart des Irakiens, ainsi que 26 jihadistes, Syriens et Irakiens, selon cette même source.

Contactée par l’AFP, la coalition a indiqué dans un e-mail qu’elle-même “ou ses forces partenaires pourraient avoir mené des frappes dans les environs de Soussa (…)”, promettant une “évaluation plus approfondie des allégations” sur les pertes civiles.

Les forces syriennes combattent également l’EI dans la province de Deir Ezzor mais pas dans le secteur où a eu lieu le raid.

Soussa se situe dans une de ces poches, entre le fleuve Euphrate et la frontière irakienne.

La coalition internationale intervient en Syrie en soutien aux Forces démocratiques syriennes (FDS), une coalition de combattants kurdes et arabes qui lutte au sol contre l’EI.

Dans cette région, les jihadistes pourront être défaits militairement d’ici à “quelques semaines”, a estimé jeudi le général Frédéric Parisot, qui représente la France auprès du commandement de la coalition internationale.

L’organisation ultra-radicale ne contrôle plus que 3% du territoire syrien, selon l’OSDH.