MADAGASCAR-Discours du Premier Ministre NTSAY Christian à l’occasion de la Clôture de la retraite annuelle SNU 2018 à ANTSIRANANA.

Actualités Afrique Gouvernement Madagascar Politique
259 Views

SES PRIORITÉS : 1. la tenue des élections; 2. l’instauration d’un climat d’apaisement; et 3. l’amélioration de la gouvernance dans les affaires publiques
———
Mesdames et Messieurs,

L’image contient peut-être : 2 personnes, costumeC’est avec un réel plaisir de me retrouver parmi vous qui êtes mes anciens collègues du Système des Nations Unies en ce jour pour clôturer vos travaux de réflexion sur vos actions en faveur de Madagascar et du peuple Malagasy. Je ne vais vous ressasser avec ce que vous connaissez déjà bien. Néanmoins, comme j’assume depuis trois semaines des responsabilités plus politiques qu’auparavant, je me dois de souligner mes trois priorités.

La première c’est la tenue des élections. J’annoncerai publiquement d’ici peu les dates approuvées en Conseil du Gouvernement. L’élection présidentielle, premier et deuxième tour, se tiendra comme indiqué par la HCC, c’est-à-dire avant la saison des pluies. Nous aurons l’occasion d’y revenir lors de notre rencontre au niveau du GDS le 05 juillet prochain. Mardi dernier, j’ai eu une réunion de travail avec la CENI. J’ai aussi rencontré les présidents de groupe parlementaire jeudi.

Le SNU a beaucoup contribué pour la préparation de cette élection. Depuis tout le temps qu’on parle de ces élections, il est grand temps de passer à l’action. Nous connaissons les principes à respecter : inclusivité et transparence et qui sont indispensables pour qu’elles soient crédibles et acceptées par tous.

La deuxième priorité qui le corollaire de la première, c’est l’instauration d’un climat d’apaisement. J’ai demandé à mes ministres de ne pas ménager leurs efforts pour que le dialogue social soit effectif. Nous avons convenu qu’il n’y aura pas de chasse aux sorcières. Donc les SG et les DG resteront en place pour assurer la continuité de l’Etat. Dans le même esprit, il faut renforcer la sécurité en milieu urbain et rural. Je reconnais qu’il y a des poches d’insécurité presque dans toutes les régions et qui ne sont pas facilement résolues par des mesures militaires. L’ensemble du gouvernement s’attèle à voir tous les aspects liés à la situation de précarité mais aussi au démantèlement des réseaux de violence.

La troisième priorité c’est l’amélioration de la gouvernance dans les affaires publiques. Ce n’est pas nouveau mais ce que j’ai indiqué à mes ministres, c’est de prendre un certain nombre de mesures qui peuvent paraître symboliques mais importantes aux yeux de nos citoyens, telles que le respect des principes de compétence, de tolérance, d’égalité genre aussi. J’ai également demandé de ne pas abuser des prérogatives ministérielles. Tout cela est au cœur de la bonne gouvernance.

J’ai eu écho de vos réflexions. Elles sont utiles car en 2019, il y aura une nouvelle orientation de la Politique générale de l’Etat. Il y aura certainement aussi un nouveau Plan de développement lequel servira à aligner le prochain UNDAF sans perdre de vue les ODD et l’Agenda 2030.

Permettez-moi de relever l’importance de garder le cap des efforts dans le Sud de Madagascar.

Je voudrais vous réitérer ma détermination à relever le défi de la fragilité structurelle du Sud à travers une approche intégrée de l’humanitaire et du développement pour sortir de l’urgence et bâtir un développement durable et inclusif assis sur des systèmes économiques et sociaux résilients.

Je voudrais finir en réitérant nos remerciements au Système des Nations Unies et je déclare close cette retraite.

Je vous remercie de votre attention !

SOURCE: Site Web de la Primature