Lettre ouverte de Joël Pierre et Fenley Cius au Président Jovenel Moïse

Actualités Faits divers Haiti
56 Views

L’éventail des cris patriotiques de Joël Pierre et Fenley Cius sur la situation chaotique des ressortissants haïtiens – Lettre ouverte au Président, Jovenel Moïse.

Monsieur le Président,

On a tendance à comprendre aujourd’hui votre malaise face à la tension sociale qu’encoure le pays actuellement suite au dysfonctionnement de nos institutions, de la mauvaise gestion du monde diplomatique et surtout face aux grèves institutionnels de toute part, qui menacent votre gouvernance à un moment ou le pays doit véritablement avancer dans les grandes transformations socio-économiques et politiques mondial. De faite, ces cris d’alarmes rentrent dans une démarche patriotique visant à vous faire changer de stratégies pour un climat plus serein et plus stable. Nous autres; avant-gardistes issues de la génération de la rupture, avons toujours pris position publiquement pour exiger la bonne marche de la démocratie, selon notre fine observation, il est légitime de conclure que votre gouvernement statique n’est pas en mesure d’exécuter véritablement vos promesses suivant votre programme vulgarisé durant votre campagne électoral.

Monsieur le Président,

La diplomatie haïtienne a échoué. La jeunesse ne croit plus en notre cher Haïti, du coup, l’ère du changement est devenue pure illusion pour eux – préférant émigrer afin de chercher leur terre promise. Les jeunes ont besoin d’espérance mais surtout, d’emplois, d’éducation, de formation, d’une politique prônant la mise en place d’un revenu minimum suffisant, et d’un système de santé efficace et accessible à tous. Le Président que vous incarnez, doit avoir la capacité de nous protéger aussi bien qu’en Haïti, en République Dominicaine, en France, aux Etats-Unis, au Canada et dans les quelques pays d’Amérique Latine où nos frères et sœurs sont assimilés à des bêtes de somme et réduits aux esclaves des temps modernes. Nous portons à votre aimable connaissance que nos compatriotes au Chili et en République Dominicaine sont assujetties aux violences répétées par des bandes xénophobes et racistes sans aucune réaction des autorités de nos ambassades, nous avons la ferme conviction que votre voix peut porter loin et que vous prendrez dès à présents des mesures diplomatiques urgentes et draconiennes qui sauront imposer le respect inconditionnel des ressortissants haïtiens, de leur dignité et de leur drapeau.

Monsieur le Président,

En plein 21ème siècle, où le monde se métamorphose et se forge par une mondialisation objective, il est inconcevable qu’Haïti à l’heure qu’il est ne dispose pas d’une politique étrangère consistante capable de défendre et de protéger ses ressortissants étrangers. N’est ce pas des lacunes qui montrent le mauvais choix de certains hommes et femmes qui font parti du gouvernement ou l’incapacité du titulaire de la primature en l’occurrence le Premier Ministre, Jack Guy Lafontant, de mettre en application sa politique générale perçu par certains comme une politique inapte, avec le peu d’ingéniosité capable de produire réellement de bons résultats.

Son Excellence, vous devez encourager l’intégration des hommes et femmes compétents et progressistes à vos côtés, en faisant ce choix judicieux votre gouvernement connaitrait un élan vers les avancées modernes et la découverte de nouveaux esprits lucides et efficaces capable de transcender l’espoir de nos filles et fils face à leur patrie. Monsieur le Président, vous êtes jeune, ambitieux et plein de fougue. Votre langage dicte que vous pouvez construire et arriver à mettre sur pied une base capable de relancer le pays, mais nous vous dirons les bases ne se construisent pas avec des matériaux usagers et inefficaces – qui ne pourront pas tenir trop longtemps, il faut nécessairement identifier de vrais patriotes, ayant la capacité de renforcer notre diplomatie, remettre en question le secteur éducatif, planifier le sort de nos artistes et relancer le secteur touristique. L’heure passe, et chaque jour nos génies partent vers des nouvelles perspectives, ils laissent leur natal pour servir d’autres peuples, d’autres sociétés qui verront leurs expansion.

Monsieur le Président,

Faites vous traverser par l’encre de deux jeunes qui ont su voir et comprendre qu’Haïti doit et peut se remettre debout à tous les niveaux. N’abandonnez pas votre jeunesse, votre diaspora, et votre peuple dans son entier.

Patriotiquement !

Joël Pierre & Fenley Cius

Citoyens engagés

pierre.joel9@gmail.com |

secretop100@Yahoo.fr