Le gardien français, Steve Mandanda, reconnait que la clé de la qualification face à l’Argentine sera de neutraliser Lionel Messi.

Actualités Argentine Coupe Du Monde 2018 Football France Sport
632 Views

Parmi les 23 joueurs français présents dans le groupe du Mondial, Steve Mandanda est le seul à avoir déjà défié Lionel Messi lors d’un France-Argentine. C’était en 2009 du côté de Marseille. Le dernier rempart de l’OM est donc bien placé pour parler du danger que peut représenter La Pulga.

Présent au centre des médias ce mercredi, Mandanda a accepté de replonger dans ses souvenirs pour se remémorer la fameuse confrontation. “C’était il y a dix ans, on avait perdu, je n’avais pas fait un grand match, Messi avait été très bon, je n’ai pas grand-chose de plus à dire. Ce ne sera pas le même match”, a-t-il déclaré.

Mandanda, qui a disputé mardi son premier match de la compétition lors du duel face au Danemark (0-0), a ensuite tenté de donner la solution pour essayer de stopper le quintuple champion d’Europe. “Il faudra bien défendre, être compact, avoir les lignes serrées, a-t-il expliqué. Il est capable de tout, on le sait, on est prévenus. Dans le groupe, il y en a beaucoup qui le connaissent parce qu’ils ont joué avec lui ou contre lui à plusieurs reprises. On sait ce qui nous attend mais on a les armes pour bien défendre et leur faire mal aussi”.

e défenseur Presnel Kimpembe s’est aussi invité au débat. Pour ce dernier, il n’est pas très utile de vouloir stopper le génie argentin individuellement : “Je ne pense pas qu’il y ait quelqu’un sur cette terre qui puisse trouver le remède pour stopper Messi, on sait que c’est un grand joueur, je ne crois pas qu’on puisse l’arrêter tout seul, ce sera plus collectivement”. Kimpembe a déjà eu la chance d’affronter Messi. C’était lors du match PSG-Barça au Parc en 2017. Et cela s’était plutôt bien passé pour lui et ses partenaires puisque le milieu offensif argentin avait été transparent.