Angel Di Maria est revenu sur son forfait pour la finale de la Coupe du monde 2014.

Actualités Argentine Coupe Du Monde 2018 Football Sport
268 Views

Argentin le plus en vue au Brésil lors de la Coupe du monde 2014, Angel Di Maria n’avait pu prendre part à la finale perdue face à l’Allemagne (1-0, a.p.) en raison d’une blessure à la cuisse contractée en quarts de finale. Mais pas seulement. Car à en croire le milieu parisien, le Real Madrid, son club de l’époque, aurait bel et bien tout fait pour qu’il ne dispute pas cette finale de Coupe du monde.

“C’était le matin de la finale à exactement 11h. J’étais assis, prêt à avoir une injection dans ma jambe. Je m’étais déchiré le muscle de la cuisse en quart de finale, mais avec les antidouleurs, je pouvais courir sans avoir mal. Je disais aux médecins que même si ça cassait, je voulais jouer. Je mettais de la glace sur ma jambe quand notre médecin est arrivé avec une enveloppe en disant : ‘Regarde Angel, ça vient du Real Madrid’. Je lui ai demandé ce qu’il disait. Il a dit : ‘Ils disent que tu n’es pas en mesure de jouer. Ils nous forcent à ne pas te laisser jouer'”, a-t-il ainsi expliqué au site The Player’s Tribune.

Et l’ancien Madrilène d’enchaîner: “J’ai immédiatement compris ce qu’il se passait. Tout le monde avait entendu les rumeurs que le Real voulait signer James Rodriguez après la Coupe du monde. Je savais qu’ils allaient me vendre pour lui faire de la place. Ils ne voulaient pas que je sois blessé. C’était simple. C’est le foot-business que personne ne voit. J’ai dit au médecin de me donner la lettre. Je ne l’ai même pas ouverte, je l’ai juste déchirée et j’ai dit ‘celui qui décide, c’est moi’.” Une décision qui a dû faire plaisir au club merengue…